Une fin en trombe pour cette édition 2018 de Musilac

Une fin en trombe pour cette édition 2018 de Musilac
Musilac - Capture d'écran / Facebook

Clap de fin sur l’édition 2018 de Musilac. Les intempéries ont mis un terme aux événements ce dimanche 15 juillet vers 19h30, obligeant les festivaliers à quitter le site.

À cause des intempéries, le festival de musique d’Aix-les-Bains Musilac a fermé ses portes plus tôt que prévu. Dans un communiqué, les organisateurs ont expliqué leur décision : « Malheureusement, les dégâts du passage de la tempête qui est passée sur le site en fin de match sont trop importants pour que nous puissions maintenir les concerts de ce soir. Cette dernière soirée de Musilac est donc, à notre grand regret, annulée. L’évacuation du site est donc définitive. Bien entendu, nous vous tenons au courant des conditions de remboursement de vos places. Les billets 1 jour seront remboursés dans les points de vente où ils ont été achetés. Pour les Pass 3 et 4 jours, nous vous tenons au courant très rapidement des modalités de remboursement. Pour les campeurs, au moment où l’on se parle, aucun problème pour passer la dernière nuit au camping comme convenu(...) », accompagné d’une vidéo :

 
Soirée du 15 juillet annulée

Malheureusement, les dégâts du passage de la tempête qui est passée sur le site en fin de match sont trop importants pour que nous puissions maintenir les concerts de ce soir. Cette dernière soirée de MUSILAC est donc, à notre grand regret, annulée. L’évacuation du site est donc définitive. Bien entendu, nous vous tenons au courant des conditions de remboursement de vos places. Les billets 1 jour seront remboursés dans les points de vente où ils ont été achetés. Pour les Pass 3 et 4 jours, nous vous tenons au courant très rapidement des modalités de remboursement. Pour les campeurs, au moment où l’on se parle, aucun problème pour passer la dernière nuit au camping comme convenu. Encore désolé, on aurait adoré fêter le titre mondial avec vous ! :'( Merci de votre compréhension, rendez-vous l’année prochaine, les 11, 12, 13 et 14 juillet 2019 <3

Posted by Festival Musilac on Sunday, July 15, 2018
 

À 19h30, sur leur téléphone portable, les festivaliers ont reçu un message demandant de se diriger calmement en direction de la sortie et évacuer le site sans crainte. Ce message survient une heure après le début des intempéries. À 18h30, un violent orage s’abat sur le festival causant de violents dégâts sur les structures. Les écrans étaient sur le point de se décrocher et les tentes des différents stands ont manqué de s’envoler.

« Les enceintes tapaient fort contre les structures »

« La violence de la tempête nous a bien surpris. On savait que des orages étaient attendus, mais on n'attendait pas quelque chose d'une telle intensité.», rapporte Céline Corazzi, festivalière qui était sur les lieux dimanche soir. « Pour notre part on regardait le match depuis un mini écran sur le stand Coca. Il y avait beaucoup de monde sur la scène le Korner et notre mini écran s’est révélé avoir le meilleur rapport vu/places assises. Les nuages ont fini par lâcher une petite averse qui a très vite tournée en trombes d'eau accompagnées de fortes rafales de vent. En étant sur le petit écran, on a juste mangé beaucoup de feuilles, mais pour ceux qui étaient sur la scène Korner, on raconte que les enceintes tapaient bien fort contre les structures et que les bâches se sont arrachées. Les écrans ont fini par couper net. On a regardé la fin du match sur des téléphones en essayant de se protéger comme on pouvait de la pluie. »

"Le calme avant la tempête" à Musilac ce dimanche 15 juillet - Photo : Céline Corazzi

« Les gens étaient déçus, mais compréhensifs »

Au niveau de la communication, tout ne semblait pas très clair pour les festivaliers : « Pour ce qui est de l'évacuation. On n’a pas tout compris. Le message a circulé sur l'appli et les réseaux sociaux, mais on s'attendait à ce que ce soit une pause le temps de remettre le matos en état », confie Céline. « On s'est mis au bar et on a mangé un peu en attendant de voir comment ça se passe, et puis au bout de 45mn, quand le soleil est revenu et à force de voir les gens partir, on a fini par suivre aussi. Ça s'est fait dans un grand calme. Les gens étaient déçus, mais surtout compréhensifs. On nous a évacués sur la route à côté de l'entrée. Il y avait un gros effectif déployé. »

Plus de peur que de mal. Une chose est sûre, les personnes présentent sur les lieux auront une très belle anecdote à raconter de cette finale de la Coupe du Monde qui s'est soldée par une victoire de la France 4-2 contre la Croatie, mais une petite amertume de n’avoir pas pu profiter de l'écran et du festival jusqu’au bout.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *