Les systèmes de GPS ne signaleront plus les contrôles de police

Les systèmes de GPS ne signaleront plus les contrôles de police

Annoncé en avril dernier, le décret est entré en vigueur ce 1er novembre

Les utilisateurs de dispositifs GPS, applications ou GPS intégrés, ne pourront plus signaler les contrôles de police aux autres ! Alors que l'utilisation de ces applications, à l'image de Waze ou Coyote, explose depuis quelques années, du changement est annoncé. 

Désormais, il sera interdit de signaler la position des policiers lorsqu'il y a des contrôles d'alcoolémie ou de stupéfiants. En ce qui concerne la vitesse, les radars seront quant à eux toujours répertoriés dans ces applications puisque, d'après les données de l'Automobile Club France, les signalements de radars et de contrôles de vitesse seraient en réalité bénéfiques puisqu'ils inciteraient les automobilistes à ralentir. 

L'instauration de zones blanches fait également partie de ce décret : tous les signalements pourront être bloqués pendant 2h dans un périmètre de 2km en agglomération et de 10km hors agglomération de cette zone de contrôle. Toutefois, ces zones ne peuvent pas être placées sur les autoroutes ou nationales. 

En ce qui concerne les contrôles mis en place dans le cadre de la lutte antiterrorisme, les autorités pourront bloquer tous les signalements de contrôle des utilisateurs de l'application pendant une durée de 12h. 


Tags :
news autre gps

En ce moment sur Virage Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios