Microsoft travaille sur un chatbox qui permettra "d'interagir" avec des personnes décédées

Microsoft travaille sur un chatbox qui permettra "d'interagir" avec des personnes décédées

L'intelligence artificielle recréerait une copie virtuelle de la personne en se basant sur son profil digital

Non, vous n'êtes pas dans l'épisode Bientôt de retour de Black Mirror mais bien dans la réalité ! Le géant Microsoft a obtenu un brevet pour "la création d'un chatbot conversationnel d'une personne spécifique" en décembre dernier. Ce logiciel permettra aux utilisateurs "d'interagir" avec des personnes décédées, des célébrités, une version plus jeune de soi-même ou même des personnages de fiction via le chatbox. 

Afin de rendre tout cela possible, Microsoft a expliqué que le logiciel génèrera une copie virtuelle de la personne en exploitant toutes ses données digitales à savoir "des images, des données vocales, des messages sur les réseaux sociaux, des messages électroniques" et toutes les autres informations disponibles sur internet. C'est ensuite l'IA qui exploiterait ces données pour en faire indice de personnalité utilisé pour créer votre correspondant. Microsoft explique également vouloir aller plus loin et créer un avatar en 2D ou 3D grâce aux images et vidéos disponibles sur le profil à copier. 

Malgré tous les avantages et le potentiel de ce logiciel, certains se posent la question de l'éthique : qu'en est-il du respect de la mémoire des défunts ? des conséquences psychologiques sur les personnes endeuillées ? l'exploitation des données personnelles de personnes décédées est-elle réellement éthique ? 

 



En ce moment sur Virage Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios