Hoshi revient sur les agressions homophobes qu'elle a vécues

Hoshi revient sur les agressions homophobes qu'elle a vécues

La chanteuse qui vient de dévoiler son single "Il était une toi" raconte les deux agressions qu'elle a subies

Après avoir été la cible des critiques sexistes de Fabien Lecoeuvre, Hoshi se montre plus forte que jamais et décide de lever le voile sur un passé douloureux. Si elle se confiait sur sa surdité récemment dans C à vous, c'est sur deux épisodes traumatisants de sa vie que la jeune femme a décidé de lever le voile au micro d'Europe 1.

Invitée dans l'émission Ça fait du bien, l'artiste a évoqué deux agressions homophobes dont elle a été la victime et qu'elle évoque à demi-mot dans son titre Amour censure :  

Ce titre est né parce que je me suis fait agresser deux fois, quand j'étais jeune, dans ma petite ville à Saint-Quentin-en-Yvelines.

D'abord par une fille de mon collège qui trouvait que j'avais l'air lesbienne. La deuxième fois par une de ses amies qui m'a laissée pour morte devant chez ma grand-mère. 

L'interprète de Ta marinière explique avoir porté plainte après la deuxième agression, une plainte qui s'est soldée par un simple rappel à la loi pour la jeune fille qui l'avait agressée. Hoshi revient également sur la polémique des Victoires de la Musique 2020 lors desquelles elle avait échangé un baiser avec une des danseuses, un geste qui avait suscité une vague de menaces de mort et d'insultes visant la chanteuse : 

J'ai embrassé une danseuse à la fin de ma prestation et j'ai reçu des milliers de menaces de mort. Du coup, j'ai reporté plainte. C'est l'histoire de ma vie.

 

 


Tags :
news people hoshi

En ce moment sur Virage Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios