Nouvelle polémique au coeur des Sex Pistols suite au décès de la reine Elizabeth II

Nouvelle polémique au coeur des Sex Pistols suite au décès de la reine Elizabeth II

John Lydon accuse le reste du groupe de faire des bénéfices sur le dos de la monarque


Habitués à se quereller entre eux, les membres de Sex Pistols font une nouvelle fois la une des journaux après un énième désaccord. Cette fois, c'est le décès de la reine Elizabeth II qui est au coeur du conflit : sur les réseaux sociaux, John Lydon a posté un communiqué visant à le désolidariser de toute action du groupe liée à l'exploitation du décès de la monarque. 

Dans son message, le compte du musicien annonce : 

John Lydon souhaite être dissocié des Sex Pistols en ce qui concerne toute activité ayant pour but de faire du gain commercial en exploitant le décès de la Reine Elizabeth II. Les musiciens du groupe et leur management ont approuvé un certain nombre de requêtes contre la volonté de John après un vote où la majorité l'a emporté.  

Le musicien a également précisé ne jamais avoir soutenu le régime monarchique mais a souligné qu'il estimait que la famille mérité du respect en cette période difficile comme toute personne ou famille lors du décès d'un proche

Très vite, le reste du groupe a répondu à cette attaque à peine dissimulée en expliquant ne pas comprendre à quelles requêtes le chanteur faisait référence dans son message et en soulignant que la chanson God Save The Queen n'a pas été mise en avant.