On vous raconte l'histoire de JEUNE ET CON de Saez

On vous raconte l'histoire de JEUNE ET CON de Saez

Optimiste, toujours Damien


 

Ce lundi 9 Décembre Saez se produira sur la scène de la Halle Tony Garnier. Lorsqu'on pense à ce chanteur aux textes engagés, on pense forcément “jeune et con”, pas lui hein… son titre phare !
 

On connaît tous le fameux début entraîné par un rythme de guitare saillante ‘Encore un jour se lève sur la planète France”, ou le fameux refrain qu’on a la fâcheuse bonne habitude de crier à tue-tête “Puisqu’on est jeunes et cons, puisqu’ils sont vieux et fous, puisque des hommes crèvent sous les ponts, mais ce monde s’en fou ”! Des paroles pleines de rébellion, tout ce qu’on aime ! Mais qu’elle est la véritable histoire de cette chanson ? 

 

Notre cher Damien nous dévoile que tout le monde est heureux, alors qu’en fait … bah non personne ne l’est …(ok pourtant je pensais l’être aha) ! 


On remet les choses dans leur contexte ! Le clip est tourné à Berlin, histoire de bien appuyer sur la chute des idéaux communistes et la victoire du capitalisme. Il explique que la génération qui reste, sera un peu comme “sacrifiée” à vivre avec les choix de ses aînés ! Face à l'explosion du chômage, bah il n’y a pas d’espoir … pas très très gai tout ça d’ailleurs …
Apparemment, Damien n’est pas très très fan de la phrase “l’espoir fait vivre”, lui c’est plutôt “j'ai depuis longtemps perdu mes rêves”...vive l’optimisme du mec … lol !
A la chute du mur de  Berlin, Saez a 12 ans, ça explique aussi pour le “jeune et con”...
En tout cas, merci Damien pour toutes ses sages paroles pleines d’entrain, mais on vous conseille quand même d’être un petit peu plus optimistes en règle générale…

On t’aime quand même Damien et on a hâte de te voir sur scène lundi !